Copenhague #1 : Nørrebro à vélo

Après avoir acheté notre City Pass, nous nous sommes rendus à la station de métro Nørreport dans l’idée de louer un vélo et de visiter Nørrebro, le quartier situé au nord-ouest du centre ville. J’avais lu qu’on pouvait facilement y louer des vélos à bas prix. Malheureusement, impossible de trouver le magasin. Nous nous sommes donc baladés aux alentours pour en trouver un autre.

Nous sommes tombés nez à nez avec la Rundetårn, une tour ronde de type baroque qui a initialement servi d’observatoire astronomique. Nous avons emprunté à pied la Krystalgade. Le long de cette rue, nous avons vu une synagogue, une bibliothèque et l’Université de Copenhague. Mais ce qui a vraiment attiré notre attention est là Sankt Petri Church, une église gothique. Elle est entourée d’un joli coin de verdure qui permet de faire de belles photos.

tarn

Où louer un vélo?

On est tombé sur le magasin Københavns Cykelbørs à 5min à pied de Nørreport. Il est possible d’y louer un vélo pour un jour (ou plus) à partir de 90DKK (12 euros) par personne. En plus de ça, il faut également laisser une caution de 300 DKK (40 euros) – ou plus selon le modèle choisi – qu’on récupère dès qu’on rend le vélo. Il n’est pas nécessaire d’avoir du cash, la caution peut se faire par carte visa. Le vendeur prend donc toutes les coordonnées mais ne débitera que s’il y a un souci. Ce qui est chouette, c’est qu’on peut aussi louer un casque, un sac et même un GPS.

Le magasin ouvre à 10h mais on peut rendre le vélo n’importe quand, même après l’heure de fermeture. Tous les modèles sont en effet équipés d’un cadenas. Lorsqu’on l’abandonne pour visiter quelque chose, on le ferme et on garde la clé avec nous. Lorsqu’on rend le vélo, on peut simplement le laisser devant la façade de la boutique et jeter les clés dans la boite prévue à cet effet. Très pratique !

Fièrement installés sur notre nouvelle monture, nous sommes passés au-dessus du lac Sortedams Sø. C’est vraiment un très bel endroit où on peut faire plein de photos et pique-niquer. 

copen

En même pas cinq minutes à vélo, on était déjà au cimetière d’Assistens Kirkegård. Nous avons laissé nos vélos dehors pour le visiter. C’est un peu l’équivalent du Père-Lachaise puisque de nombreuses personnalités danoises y sont enterrées. A part le conteur Hans Christian Andersen, on doit bien avouer qu’on ne connaissait personne. Toutefois, l’endroit vaut la peine d’être visité. Il est hyper bien entretenu et on peut y faire de jolies balades. Certains Danois viennent même y pique-niquer.

kirkegarden

Etant donné qu’on était debout depuis 4h du matin, on s’est assez vite arrêté pour diner. On a choisi le premier endroit qu’on a trouvé : le Burgerklubben sur la Nørrebrogade. Les burgers étaient très bons et les menus à 10 ou 12 euros. Un très bon rapport qualité-prix pour ceux qui cherchent à manger un bon snack vite fait.

Après un bon repas, on a repris notre vélo, remonté la rue et rejoint le Superkilen aussi appelé le « parc rouge » de Copenhague. On comprend très facilement pourquoi étant donné que le sol est rouge, tout comme les murs ornés de dessins. Au centre, il y a de grandes balançoires pour deux personnes. C’est un lieu assez romantique qu’on a beaucoup apprécié.

rouge

A peine deux minutes plus tard, nous sommes arrivés au Bananna Park. Il s’agit d’une plaine de jeux avec une marelle, un terrain de foot et une piste de skate jaune en forme de banane. On s’est un peu demandé ce qu’on faisait là, jusqu’à ce qu’on aperçoive le mur à droite avec de magnifiques oeuvres d’art urbain. On a vraiment adoré.

banana

Puisque c’est hyper simple et rapide de se déplacer en vélo, on s’est dit « pourquoi ne pas aller directement voir la Petite sirène ». Beh oui, après tout, on est quand même à Copenhague. Hop, c’est parti pour 20 minutes de vélo sous une fine pluie. On a donc roulé à travers le Faelledparken puis on s’est arrêté devant le stade de foot Parken Stadium pour faire plaisir à Monsieur. On est même entré dans la boutique pour acheter quelques t-shirts floqués aux noms de joueurs du FC København. Après quelques efforts, on est finalement arrivés devant la Petite sirène. Ce n’est pas dur de la trouver puisqu’une masse de touristes est agglutinée autour. La statue est plus petite que ce à quoi nous nous attendions mais on a quand même bien évidemment nous aussi fait des photos devant la statue de bronze. Toutefois, nous ne les posterons pas ici étant donné que l’oeuvre est couverte par le droit d’auteur jusqu’en 2029.

sirene

Dans le port, de grands bâtiments militaires sont présents. C’est assez impressionnant. Après un rapide tour de l’endroit, nous décidons de rendre nos vélos car, de toute façon, on a quand même mal aux jambes. Plus que dix minutes d’effort et nous y sommes. En voulant retourner vers la station de métro, nous sommes tombés sur le marché Torvehallerne. Dans ce grand bâtiment vitré se trouvent des étals avec à peu près tout : de la viande, des fruits, du poisson, des pâtisseries, des sandwiches, etc. Tout donne super envie. Si nous habitions dans le coin, nous irions sûrement faire nos courses là-bas. Nous avons soupé à la Brioche dorée car le vendeur était Français et très sympa. Nous n’avons pas été déçus par la nourriture.

marche

Après avoir flâné autour de la place toujours très animée de danses et chansons, nous sommes finalement rentrés à l’hôtel pour souffler après une journée quand même sportive.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *