Une semaine à Chypre : notre itinéraire, nos conseils

Chypre offre une multitude de possibilités : randonnées, snorkeling, visites culturelles, sports d’eau, etc.

Avant de planifier un road trip à Chypre, vous devez savoir que l’île est coupée en deux : au nord la partie turque, au sud la partie grecque. Actuellement, les dirigeants des deux côtés négocient pour réunifier Chypre. Sans grand succès. Si vous souhaitez plus d’informations sur la situation politique, on vous invite à vous documenter auprès des locaux ou via la presse. Quoiqu’il en soit, on ne peut pas traverser la frontière comme bon nous semble, il y a des points de passage bien définis et des contrôles d’identité. Certains loueurs de voiture acceptent toutefois que vous passiez la frontière moyennant des frais supplémentaires.

Même si cette situation peut paraître troublante, sachez qu’il n’y a pas de problèmes de sécurité majeurs, ni d’un côté, ni de l’autre. 

Le Sud

LARNACA – 1 JOUR

C’est généralement la première ville chypriote à laquelle les touristes font face puisqu’ils y atterrissent. Si vous aimez passer des jours entiers à lézarder sur la plage, vous allez adorer Larnaca. Si, au contraire, vous ne jurez que par les visites, changez rapidement d’endroit. Il n’y a en effet pas grand chose à y faire. Nous nous sommes baladés le long de la plage Finikoudes jusqu’au château médiéval, nous avons mangé dans un bon restaurant de poisson le long de cette dite plage, nous sommes passés devant l’Eglise Saint-Lazare. Et voilà… Nous aurions aimé aller jusqu’au “Salt Lake” pour voir les flamands roses et la mosquée mais, malheureusement, le lac était asséché. Nous n’avons donc pas fait le déplacement.

Où manger à Larnaca?

A l’Océan Basket qui propose tout un assortiment de délicieux poissons frits.

AYIA NAPA – 3 JOURS

  • 🚌 Larnaca → Ayia Napa (2h30) en bus intercity  – 4€/personne

Cette région est connue pour ses plages de sable blanc baignées d’eau turquoise. On en a donc profité pour faire une excursion au Blue Lagoon réputé pour ses couleurs. Malheureusement, elle n’a pas répondu à nos attentes. Nous vous conseillons donc de visiter les alentours du Blue Lagoon à pied. Si vous désirez quand même vous baigner dans cette eau, on vous raconte notre excursion. Un bus est venu nous chercher à notre hôtel pour nous faire embarquer sur un grand bateau rempli de monde. Il fallait presque se battre pour avoir une place où poser nos affaires. Nous avons ensuite fait deux arrêts pour nous baigner. Il était possible de prendre un masque et un tuba pour faire du snorkeling – ce que nous avons fait – mais il n’y avait aucun poisson à l’horizon. Se baigner dans des lagons avait l’air chouette mais étant donné que plusieurs bateaux s’y arrêtaient en même temps, il y avait presque autant de gens que si on s’était baigné dans la mer au bord de la plage. Décevant…

Depuis Ayia Napa, nous avons également fait une excursion qui nous a conduit dans le nord de l’île. On vous en parle ci-dessous. Pour le reste, nous nous sommes baladés le long de la plage et avons passé 2 jours à nous reposer.

Le nord

FAMAGOUSTE – 1 JOUR

Comme on vous l’expliquait ci-dessus, on a réservé cette excursion organisée depuis Ayia Napa. Au programme : le centre de Famagouste, le monastère de Bellapais et la ville de Kyrenia. Même s’il y avait beaucoup de route (l’excursion durait toute la journée), j’ai adoré ce qu’on a vu. La guide, Chypriote grecque, nous a expliqué comment sa famille avait vécu la coupure de l’île. On est également passé devant la ville fantôme de Varosha. Auparavant, c’était un endroit très prisé par les stars mais depuis l’invasion turque c’est un endroit complètement à l’abandon qu’on ne peut même pas visiter. Cela fait vraiment mal au coeur. Ce qu’on appelle aujourd’hui la ville de “Famagouste” est donc une ville située au nord de Chypre.

On peut y visiter la Cathédrale Saint-Nicholas qui a été transformée en mosquée “Lala Mustapha Pacha” au XVIème siècle. Vous trouvez qu’elle a des similitudes avec la Cathédrale de Reims? Ce n’est pas un hasard puisque cette dernière a servi de modèle. Etant donné qu’on avait un peu de temps libre, on s’est baladé dans les rues et on a bu un jus de pomme grenade pressée devant nous par les marchands ambulants. On a aussi fait un tour sur les remparts avant de remonter dans le bus direction le monastère de Bellapais.

Les vestiges de ce monastère de style gothique ont quelque chose de mystique. On a visité l’intérieur et les jardins. J’avoue ne pas avoir écouté les explications de la guide puisque j’ai préféré me plonger dans l’ambiance de ce lieu chargé d’histoire sans penser à rien. J’ai beaucoup aimé le charme de l’endroit. Je le recommande vivement !

Dernière escale à Kyrenia, une ville pleine de charme tout au nord de l’île, au bord de l’eau. N’hésitez surtout pas à déguster un bon poisson frais avec vue sur la mer. C’est magique !

Au nord de l’île, la monnaie la plus utilisée est la livre turque mais il est possible de payer en euros.

Après notre repas, on s’est offert une petite balade digestive au château de Kyrenia qui offrait une vue splendide sur la ville. Les yeux remplis de jolies images, on a ensuite fait le chemin inverse en bus pour revenir à notre hôtel.

Cette excursion dure donc 8h et coûte 40€/personne. L’entrée à Bellapais est comprise dans le prix, pas celle du château de Kyrenia. Plus d’infos sur le site de Viator. N’oubliez surtout pas votre carte d’identité (ou passeport) car il vous faudra les montrer au moment de passer la frontière.

Sur la frontière

NICOSIE (LEFKOSIA) – 1 JOUR

  • 🚌 Ayia Napa  → Nicosie (2h) en bus interciy – 5€/personne

La particularité de cette capitale est qu’elle est coupée en deux. Il faut donc montrer ses papiers d’identité pour passer d’un côté à un autre. De plus, le passage ne se fait pas n’importe où, il faut emprunter des points précis. Puisqu’on était à pied, on est passé par la Lidras Street.

Entre les deux côtés, le contraste est saisissant : on remarque très vite que le nord est beaucoup plus pauvre que le sud.

Si vous voulez faire du shopping, on vous conseille le sud. Au nord, attardez-vous sur la mosquée Semiliye ou le Buyuk Han (sur les photos), le plus grand caravansérail de l’île qui permettait aux marchands du Proche et du Moyen-Orient de se reposer avant de reprendre la route.

Que manger?

-du poisson, produit frais par excellence de l’île

-des “mezze”, ces tapas grecs, qui contiennent très souvent du tarama (mousse d’oeufs de poisson) et du talatouri (sauce à base de yaourt, ail et menthe) qui accompagnent parfaitement la viande grillée et les pains pita.

Avez-vous déjà été à Chypre? Qu’avez-vous fait sur place?


3 pensées sur “Une semaine à Chypre : notre itinéraire, nos conseils

  • 29 août 2018 à 16 h 51 min
    Permalink

    Hello ! Très jolies photos de voyage, ça donne envie d’aller à Chypre ! J’ai eu un coup de coeur pour la cathédrale Saint-Nicholas qui est vraiment super jolie ! Merci de nous avoir fait voyager via ton article !

    Répondre
  • 30 août 2018 à 9 h 40 min
    Permalink

    Hello,

    Chypre je ne connais pas du tout! C’est un île que j’aimerai beaucoup visiter mais tu vois je suis un peu freinée par ce soucis de frontière, une amie y est allée et ça a été compliqué, mais comme tu le dis, il faut passer par des points précis et elle n’a peut être pas respecté cette règle. En tout cas tes photos sont sublimes et ça donne vraiment envie. Merci pour ce partage

    Des bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *