Izamal, la ville jaune du Yucatan

Un havre de paix dépaysant à une heure de Mérida.

Lors de notre road-trip à l’est du Mexique, nous avons fait une pause de quelques heures dans la charmante ville d’Izamal. On voulait absolument la visiter étant donné qu’elle est réputée dans le monde entier pour ses maisons de couleur ocre. Elle est d’ailleurs surnommée « la ville jaune ». Une teinte qui rappelle le maïs, un aliment très important dans la mythologie et l’alimentation mayas.

Sous un soleil de plomb, il est assez agréable de se balader à Izamal puisque les bâtiments fournissent toute l’ombre nécessaire. Bon, il fait toujours chaud mais, au moins, on ne risque pas d’avoir de coups de soleil !

Pour la petite histoire, Izamal, c’est aussi le « Jérusalem de la religion maya ». En effet, la ville tire son nom du dieu maya Itzamna. Il s’agissait d’une divinité importante au CV bien rempli : dieu créateur, dieu du jour et de la nuit, dieu qui aurait inventé l’écriture et créé les calendriers mayas.

Etant donné l’importance d’Izamal, les mayas y ont construit plusieurs pyramides. Nous en avons escaladé une, celle de Kinich Kakmó. En quelques minutes de grimpette, on a pu découvrir une très jolie vue de la ville. Ce n’est ni la plus belle ni la mieux conservée qu’on ait faite mais cette pyramide a le mérite d’être gratuite et très facile à monter.

Pour conclure, impossible de parler d’Izamal sans présenter le couvent de Saint-Antoine de Padoue construit par les Espagnols sur les vestiges d’une pyramide maya. Comme les maisons coloniales, ce couvent est d’un jaune éclatant. Nous n’avions encore rien vu de comparable ! Après avoir fait le tour des lieux, nous avons voulu y rentrer mais nous n’avons fait que passer la tête étant donné qu’une messe s’y déroulait. Notons que l’église était bondée, ce qui prouve qu’au fil des siècles Izamal n’a jamais perdu sa dimension religieuse.

Où manger à Izamal?

On vous conseille le restaurant Kinich Izamal (à deux pas de la pyramide du même nom) qui propose des spécialités mexicaines délicieuses à bon prix. Le cadre est également très sympa puisque le resto a un toit de chaume comme les maisons mayas traditionnelles. Il est très facile de trouver une place de parking dans la rue.

Et vous, avez-vous déjà visité des villes très colorées? Etes-vous déjà allé à Izamal?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *